SO BRITISH ! 10 CHEFS-D’OEUVRE DE LA COLLECTION PINAULT

De début juin 2019 et pendant une année, le musée des Beaux-Arts de Rouen accueillera en ses murs la Collection Pinault. Quelques mois avant l’ouverture de la Bourse de Commerce, futur lieu d’exposition de l’institution au cœur de Paris, cet événement constitue le premier prêt à long terme d’œuvres de la Collection Pinault à un musée français.

David Solis « Lisières » 6ème édition de la Semaine de l’Amérique latine & des Caraïbes – France

A l’occasion de la 6ème édition de la Semaine de l’Amérique latine & des Caraïbes – France, la Maison de l’Amérique latine à Paris inaugure une nouvelle exposition qui place l’Amérique centrale à l’honneur : David Solis, originaire du Panama. La nature est au coeur de la proposition de David Solis qui aborde le rapport oppressant entre l’homme et son environnement naturel.

En tête à tête

«En tête à tête», installation éphémère dans la Galerie de l’Homme, fait écho à l’exposition du Centre Pompidou « Préhistoire, une énigme moderne ». Pour cette exposition, le Musée de l’Homme prête quelques-unes de ses pièces phares habituellement exposées dans la Galerie de l’Homme, telles que la Vénus de Lespugue oule crâne de Cro-Magnon (collection du Muséum
national d’Histoire naturelle).

Lignes de vies – Une exposition de légendes

La nouvelle exposition collective du MAC VAL réunit des artistes qui font de leur biographie une force créatrice. Elle poursuit l’exploration des modalités de construction des identités (facteurs économiques, émotions, genres, identités culturelles) développée depuis quelques années au MAC VAL.

«Persona Grata?» 9ème accrochage des collections permanentes

À partir du printemps 2019, les vastes salles d’exposition de la collection du MAC VAL, à Vitry-sur-Seine, sont offertes au public pour un nouveau parcours imaginé par les commissaires autour de la notion d’hospitalité, ou plutôt d’inhospitalité en posant la question (« ? ») de l’accueil de l’autre, de l’urgence… Intitulée « Persona Grata ? », l’exposition poursuit ainsi la démarche initiée il y a 6 mois par le musée d’art contemporain du Val-de-Marne conjointement avec le musée national de l’histoire de l’immigration.

Picasso et l’exil. Une histoire de l’art espagnol en résistance

A l’occasion du 80e anniversaire de la Retirada, les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse proposent une exposition consacrée pour la première fois aux rapports entre Picasso et l’exil espagnol. Déployée sur deux étages des Abattoirs, elle explore comment le bouleversement historique et personnel de l’exil a touché Picasso, mais aussi nombres d’artistes qui lui étaient contemporains.