Clusterduck – MEME MANIFESTO

Clusterduck – collectif italien interdisciplinaire d’artistes, activistes, théoriciens et web designers – présente du 15 mai au 28 avril 2022 l’installation murale qui constitue le pivot de l’exposition MEME MANIFESTO à la Villa Arson.

On pourrait définir le detective wall – nom par lequel ils et elles appellent ladite installation – comme un mur parsemé de mèmes internet, c’est-à-dire les images drôles, tristes, dérangeantes ou simplement absurdes qui sont créées, remixées et partagées quotidiennement sur le web.

Accompagné d’une installation vidéo interactive, le detective wall se présente comme l’un de ces crazy walls popularisés par nombre de films ou séries télé policières – les murs parsemés de photographies ou d’articles de journaux épinglés ou collés, souvent reliés entre eux par des ficelles pour marquer les connexions – ou encore comme le Bilderatlas Mnemosyne conçu par Aby Warburg : un outil que l’historien de l’art allemand avait créé dans les années 1920 pour retracer les thèmes et les motifs visuels récurrents à travers l’Histoire, de l’Antiquité à laRenaissance et au-delà, jusqu’à la culture contemporaine, et dont Clusterduck s’inspire pour cartographier la « mèmesphère ».

Les mèmes collectés par Clusterduck sont organisés et hiérarchisés selon des critères à la fois chronologiques et thématiques, formant dix regroupements, dans le but d’escorter les visiteurs au cœur d’un voyage dans l’inconscient collectif d’internet et de ses représentations. Tout au long de ce parcours, les visiteur·euses seront conduit·es à travers des niveaux mémétiques toujours plus profonds, en commençant par les formats les plus populaires et connus, à ceux les plus occultes et ésotériques. La liste est longue : des mèmes mal faits, des mèmes aux contenus originaux, des mèmes surréalistes, des mème fried, des mèmes nuked… Ceux-ci sont juxtaposés en suivant un certain nombre de catégories : les mèmes wholesome, les ugly, les absurds, les edgy, les weird, les cursed.