Bernar Venet

L’exposition « Signes élémentaires » présentée à partir du 20 mai 2021 à la galerie A&R Fleury, en plein coeur du 8e arrondissement de Paris, réunit de façon exceptionnelle une quinzaine d’oeuvres de grand format de Bernar Venet, artiste plasticien français, figure emblématique de l’art conceptuel des années 1960-1970, notamment connu pour ses sculptures monumentales en acier.

Atelier Arcay

L’Espace de l’Art Concret présente l’exposition « Passage… » qui propose une vision rétrospective de l’atelier Arcay faisant une part belle aux avant-gardes abstraites.

Éric Manigaud

Le MAMC+ propose une nouvelle exposition intitulée « La mélancolie des vaincus » d’après les dessins d’Éric Manigaud dès la réouverture des lieux culturels et jusqu’au 15 août 2021.

Agnès Varda. Correspondances

Le Palais idéal du Facteur Cheval à Hauterives accueille une nouvelle exposition temporaire du 15 février au 6 septembre 2020, consacrée à Agnès Varda qui a toujours été très attachée à l’œuvre du Facteur Cheval et a aimé revenir visiter son Palais Idéal à de nombreuses reprises depuis les années 50.

Francisco Sobrino

L’eac. (Espace de l’Art Concret à Mouans-Sartoux) dévoile une exposition dédiée à l’artiste espagnol Francisco Sobrino, à découvrir dans la Galerie du château jusqu’au 6 septembre 2020. L’exposition offre un parcours rétrospectif sur le travail de cet important représentant de l’art cinétique, co-fondateur du G.R.A.V en 1961.

LOUP! Qui es-tu?

Dès le 30 novembre 2019, le Musée de l’Image d’Epinal inaugure une exposition sur le mythe du loup. À la simple mention de son nom, certains frissonnent déjà. Difficile, aujourd’hui, de porter un regard objectif sur un animal duquel on a tant dit et médit.

BD & modernité

L’Hôtel Départemental des Arts – Centre d’art du Var propose, dès le 12 octobre 2019, de réunir les planches de 14 dessinateurs autour du concept de modernité.

TRAITS TRÈS NOIRS.

Le Musée de l’image d’Épinal, accueille une série de 19 planches originales de la célèbre bande dessinée « les idées noires » d’André Franquin éditées à la fin des années 70.