Code Is Law

Le Centre Wallonie-Bruxelles à Paris, présente son premier temps fort de l’année 2021 : « CODE IS LAW », une exposition collective à découvrir dès la réouverture des lieux culturels et jusqu’au 28 février 2021.

Wooshing Machine

Le Centre Wallonie-Bruxelles invite dès la réouverture des lieux culturels, à sonder les trames et entrelacements du collectif bruxellois Wooshing Machine, impulsé par le chorégraphe Mauro Paccagnella, et qui célébre en 2021 ses quelques 23 années de … turbulence!

Frederik de Wilde

Le Centre Wallonie Bruxelles présente « SYN7 », une installation de Frederik de Wilde dans le cadre du 46 Festival. Ce dispositif de monstration d’oeuvres et de prototypes numériques est à découvrir au CWB dès février 2021.

Prune Nourry au Bon Marché Rive Gauche

Le Bon Marché Rive Gauche offre sa nouvelle carte blanche artistique à Prune Nourry, figure montante de la scène contemporaine internationale. Celle-ci investira dès le 9 janvier 2021 le célèbre grand magasin avec un ensemble d’œuvres créées spécifiquement pour cette carte blanche.

Vera Molnar

L’Espace de l’Art Concret dédie, dès le 30 janvier 2021, une importante exposition monographique à Vera Molnar, réalisée en partenariat avec le Musée des beaux-arts de Rennes.

Atelier Arcay

L’Espace de l’Art Concret présente dès le 30 janvier 2021 l’exposition « Passage… » qui propose une vision rétrospective de l’atelier Arcay faisant une part belle aux avant-gardes abstraites.

Nouvelles donnes

L’Espace de l’Art Concret présente « Nouvelles donnes », un accrochage inédit qui présente un ensemble significatif des donations récemment entrées dans le fonds Albers-Honegger.

Éric Manigaud

Le MAMC+ propose une nouvelle exposition intitulée « La mélancolie des vaincus » d’après les dessins d’Éric Manigaud dès la réouverture des lieux culturels et jusqu’au 15 août 2021.

Rituel·le·s

L’IAC Villeurbanne présente, jusqu’au 28 février 2021, l’exposition « RITUEL·LE·S », dans le cadre de la première édition de LA FABRIQUE DU NOUS.

FITE Festival

Le Festival International des Textiles Extra ordinaires (FITE) se tient tous les ans, les années paires, le Festival se tient à Clermont-Ferrand, en Auvergne; les années impaires, il s’envole à la rencontre d’autres peuples. Il est coproduit par le musée Bargoin/Clermont Auvergne Métropole, l’agence HS Projets et la Ville de Clermont-Ferrand.

Love etc.

Le musée Bargoin à Clermont-Ferrand, présente « Love etc. », une exposition collective proposée dans le cadre du FITE-Festival International des Textiles Extra ordinaires, autour du thème love etc. 

Briga, une ville retrouvée

Le Musée des Antiquités de Rouen propose une nouvelle exposition à découvrir dès janvier 2021 autour de Briga, une ancienne ville antique normande. L’exposition « Briga, une ville retrouvée », présentera vestiges, archives, décors peints et photographies témoignant de cet imposant site archéologique qui n’a pas fini de révéler tous ses secrets.

Wildlife

La Fabrique des Savoirs à Elbeuf-sur-Seine (à moins de 30 min de Rouen) présente jusqu’au 7 mars 2021, les 100 plus belles photographies de nature du célèbre concours international Wildlife Photographer of the Year.

Oscar Niemeyer en France

Les Éditions du patrimoine présentent : « Oscar Niemeyer en France. Un exil créatif », publié dans la collection Carnets d’architectes, disponible en librairie dès le 4 mars 2021.

Le Palais-Bourbon

Les Éditions du patrimoine présentent : « Palais-Bourbon », Trois siècles d’histoire d’après un manuscrit inédit, un nouvel ouvrage déjà disponible en librairie.

L’Essence du bois

Les Editions du patrimoine présentent : « L’ESSENCE DU BOIS », Manuel d’identification macroscopique des bois du mobilier français – XVIe-XXe siècle, par Patrick George, Emmanuel Maurin, Marie-Christine Trouy-Jacquemet, photographies de Dominique Bouchardon.

Le Guide du patrimoine en France

Les Éditions du Patrimoine présentent : « Guide du patrimoine en France » – 2500 monuments et sites ouverts au public. Ouvrage de référence sur le patrimoine protégé de la France, qu’il est le seul à recenser exhaustivement, il répertorie par régions, départements et communes les édifices et sites visitables tout au long de l’année en métropole et outre-mer.

Art = Action

Le MAC VAL s’associe à Act Up pour une action conjointe intitulée ART = ACTION, dont l’objectif est d’éveiller les consciences et de susciter des contributions pour la lutte contre le VIH/sida grâce notamment à une vente de tee-shirts en ligne.

Le vent se lève

Le MAC VAL a choisi, pour le nouvel accrochage de sa collection, de se pencher sur les œuvres qui témoignent du rapport de l’humain à son socle, sa Terre, son appui et sa source de vie. Les œuvres sélectionnées pour cet accrochage évoquent la terre et la complexité de l’usage de l’humain tantôt respectable et respectée, tantôt sauvage et criminelle.

Fernand Léger. Tapisseries et céramiques

Les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse proposent très bientôt, une exposition rassemblant une dizaine d’oeuvres, des tapisseries et des céramiques, de Fernand Léger qui entrent en résonnance avec l’ensemble de ses oeuvres qui jalonnent les cours de l’établissement.

Sous le fil

Les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse, présentent un cycle d’expositions autour de l’art textile dont l’exposition « Sous le fil » est à découvrir jusqu’au 30 mai 2021.

Eva Jospin

Le musée des impressionnismes Giverny laisse carte blanche à l’artiste Eva Jospin pour une installation dans les collections du musée à l’automne 2021.

Château de Lunéville

Le château de Lunéville, véritable chef-d’œuvre de l’architecture classique que l’on doit à l’architecte nantais Germain Boffrand, n’a eu de cesse de se transformer au fil des siècles. D’abord forteresse féodale puis fief des ducs de Lorraine depuis Léopold 1er, Lunéville a des airs d’un Versailles lorrain. Sixième château le plus important de France, le site de Lunéville a accueilli en ses murs princes, rois et philosophes.

La sculpture son château. Variations sur un art majeur

En 2021, le palais des ducs de Lorraine – Musée lorrain et le château de Lunéville proposent pour la première fois une même saison placée sous le signe de la sculpture : deux expositions, un colloque, des rencontres, des ateliers et des parcours urbains permettront de découvrir, à Nancy et à Lunéville, cet art aux formes multiples.

Architecture. Agnès Varda

En septembre 2021, le deuxième volet de la trilogie d’expositions consacrée à Agnès Varda au Palais idéal du facteur Cheval, intitulé « Architecture » met en lumière un nouveau point commun entre ces deux illustres créateurs.

Palais Idéal du Facteur Cheval

Le Palais Idéal du Facteur Cheval à Hauterives (Drôme) est ce lieu extra-ordinaire qui ne cesse d’attirer le public et les artistes, et qui présente, sous l’impulsion de son nouveau directeur Frédéric Legros, des expositions d’art contemporain.

Bâtisseurs chimériques

Le Palais idéal du facteur Cheval présente, jusqu’au 28 mars 2021 une exposition qui met en regard des photographies inédites du Palais par Robert Doisneau et les oeuvres sculptées de Simone Fattal.

Secrets de beauté

Jusqu’au 06 mars 2021, la Maison de la culture du Japon à Paris présente « Secrets de beauté. Maquillage et coiffures de l’époque Edo dans les estampes japonaises », une exposition inédite réunissant près de 200 estampes* et 60 objets permettant de mieux connaître la pratique du maquillage, de la coiffure et les canons de la beauté à l’époque Edo (1603 – 1868).

MILLÉNIALES. PEINTURES 2000-2020

Le FRAC Aquitaine présente « Milléniales. Peintures 2000-2020 », à partir du 25 septembre 2020, une exposition présentant un ensemble d’oeuvres qui, sans prétendre à l’exhaustivité, est représentatif des évolutions les plus significatives de la peinture depuis ces vingt dernières années. Les oeuvres exposées sont le fait d’artistes de toutes les générations confondues. Les millenials dont il est question ici sont les peintures exposées, toutes réalisées depuis le passage à l’an 2000.

Château de Fontainebleau

Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, Fontainebleau est le seul château qui fut habité par tous les souverains français du XIIe au XIXe siècle. Une expérience inédite attend les visiteurs qui souhaitent marcher sur leurs pas.

Reconstitutions historiques

Chaque année, le Château de Fontainebleau ouvre ses portes, le temps d’un week-end, à des professionnels de la reconstitution historique. Les 17 et 18 avril prochains, Napoléon Ier, Marie-Louise et leur cour feront le voyage de Fontainebleau.

Mines rebelles

La Cité des Électriciens propose en mai 2021, un festival du film ouvrier, inédit dont la première édition intitulée « Mines rebelles » se déroulera du 15 au 22 mai.

La ville au fil de la brique

La cité des électriciens propose une nouvelle exposition à découvrir dès le 13 mars dont l’objectif est la restitution des créations de mobilier urbain en brique par de habitants du bassin minier.

Cité des Électriciens

La cité des Électriciens est construite par la Compagnie des mines de Bruay entre 1856 et 1861 pour loger les familles des mineurs travaillant à la fosse n°2. La Compagnie des mines a choisi de grands savants ayant fait des découvertes en matière d’électricité pour nommer les rues de la cité : Ampère, Marconi, Volta, Edison, Coulomb, Franklin, Laplace, Faraday, Branly et Gramme, d’où son nom d’usage «Cité des Électriciens».

Robert Morris

Le Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne présente depuis le 1er juillet son exposition : Robert Morris « The perceiving body. Le corps perceptif », labelisée d’intérêt national par le ministère de la Culture.

Information Covid-19

Conformément aux directives gouvernementales, toutes les institutions culturelles, dont les événements et les expositions en cours et à venir sont annoncés sur notre site internet, sont actuellement fermées et leur (ré)ouverture est reportée à une date ultérieure. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé.e.s dès que nous aurons plus de visibilité.

Forêt Monumentale

Jusqu’en 2021, la forêt Verte (forêt domaniale aux alentours de Rouen) offre quelques-uns de ses bosquets aux mains d’artistes, d’architectes et de designers qui ont été sélectionnés par un jury pour réaliser une exposition inédite d’art monumental mêlant art et nature.

Agnès Varda. Correspondances

Le Palais idéal du Facteur Cheval à Hauterives accueille une nouvelle exposition temporaire du 15 février au 6 septembre 2020, consacrée à Agnès Varda qui a toujours été très attachée à l’œuvre du Facteur Cheval et a aimé revenir visiter son Palais Idéal à de nombreuses reprises depuis les années 50.

Francisco Sobrino

L’eac. (Espace de l’Art Concret à Mouans-Sartoux) dévoile une exposition dédiée à l’artiste espagnol Francisco Sobrino, à découvrir dans la Galerie du château jusqu’au 6 septembre 2020. L’exposition offre un parcours rétrospectif sur le travail de cet important représentant de l’art cinétique, co-fondateur du G.R.A.V en 1961.

Quand le design rend visite au patrimoine

Présentée dans les espaces d’exposition de sa « Maison d’ingénieur », la nouvelle exposition de la Cité des Électriciens propose une réflexion autour du patrimoine minier et de la manière dont il peut influencer la créativité de jeunes designers. Ils sont non moins d’une trentaine à avoir répondu à l’appel des concepteurs de l’exposition, le collectif Æquo. Celui-ci propose aux visiteurs une déambulation au sein d’un intérieur minier imaginaire mêlant objets anciens et contemporains, en les invitant à réaliser que le design est bien indissociable de l’habitat, et même de l’habitat minier!

Qalqalah. Plus d’une langue

Le CRAC Occitanie à Sète présente jusqu’au 6 septembre 2020 une exposition réunissant plus d’une une vingtaine d’artistes de différentes nationalités sous un intitulé aussi intriguant qu’évocateur: « Qalqalah قلقلة : plus d’une langue ».

Reflets d’une collection

Dès le 15 juin, le musée des impressionnismes Giverny a choisi d’offrir au public une nouvelle exposition intitulée « Reflets d’une collection », le premier grand accrochage d’œuvres de son fonds propre qui, depuis plus de dix ans, ne cesse de s’enrichir.

LOUP! Qui es-tu?

Dès le 30 novembre 2019, le Musée de l’Image d’Epinal inaugure une exposition sur le mythe du loup. À la simple mention de son nom, certains frissonnent déjà. Difficile, aujourd’hui, de porter un regard objectif sur un animal duquel on a tant dit et médit.

Yan Pei-Ming

Au printemps 2021, le Musée Unterlinden à Colmar consacre une importante exposition à l’artiste Yan Pei-Ming, peintre contemporain mondialement reconnu pour ses tableaux de taille monumentale, souvent monochromes, brossés à large coups de pinceaux.

Amours au Musée

Le Musée Unterlinden à Colmar, initie, pour commencer l’année 2021 sous le signe de la tendresse et de l’espoir, un nouveau parcours inédit au cœur de ses collections sur le thème de l’amour, à découvrir dès sa réouverture.

Têtes à têtes

Le Musée Unterlinden à Colmar présente, du 06 novembre 2021 au 07 février 2022, une exposition réunissant 13 dessins de Lucas Cranach le jeune (1515-1586), l’un des maîtres de la Renaissance allemande et des photographies contemporaines.

Revenir vers le futur

L’Espace de l’Art Concret à Mouans-Sartoux présente dès le 25 avril 2020 son grand temps fort d’exposition « 30 ans », l’exposition « Revenir vers le futur », un dialogue entre la Collection Lambert & la Donation Albers-Honegger.

nendo

Du 11 janvier au 16 février 2020, le Bon Marché Rive Gauche présente sa nouvelle carte blanche artistique dédiée à nendo.

« Ambassades françaises du XXe siècle »

Ce nouveau carnet d’architecture, aux Editions du Patrimoine, propose de découvrir, à travers une sélection de 7 ambassades, l’ambition de la France de se réapproprier son image de marque à l’étranger, pendant l’après-guerre et les Trente glorieuses, grâce aux travaux de grands architectes.

Le temps des collections VIII

Ce programme qui a lieu au musée des Beaux-arts de Rouen du 29 novembre 2019 au 24 février 2020, est l’une des toutes premières initiatives en France pour remettre les collections au cœur de la programmation des musées.

De l’amour

Le Palais de la découverte présente DE L’AMOUR, du 08 octobre 2019 au 30 août 2020.
Une exploration en territoires amoureux, un parcours au cœur du lien, à la croisée des sciences, de la société, de l’art et des nouvelles technologies qui questionne sur la place de l’amour et de l’attachement dans notre vie.

Narcisse, ou la floraison des Mondes

La prochaine exposition du FRAC Nouvelle Aquitaine propose d’aborder l’émergence actuelle des fleurs dans le champ artistique. La fleur, réhabilitée par les artistes, est le nouveau symbole du vivant en mutation. Elle forme un continent encore inexploré qui suscite un fort intérêt dans le domaine des sciences, de la politique et de la philosophie.