Cárdenas – « Mon ombre après minuit »

À partir du 6 février 2020, la Maison de l’Amérique latine à Paris dédie sa nouvelle exposition à l’artiste cubain Agustin Cárdenas (1927-2001).

Considéré comme un des grands sculpteurs du 20ème siècle, on sait moins qu’il est un peintre et un dessinateur de première grandeur comme l’était Giacometti, avec la même recherche obsessionnelle de la vérité mystérieuse de la forme. En effet, si la sculpture de Cárdenas a fait sa renommée internationale, ses dessins et sa peinture n’ont que rarement été mis à l’honneur et au premier plan, et c’est ce que la Maison de l’Amérique latine va révéler avec cette exposition.

Toute sa vie, Cárdenas n’aura de cesse de dessiner, inlassablement, souvent spontanément, sur toutes sortes de supports. C’est ce que s’attache à démontrer la Maison de l’Amérique latine au travers d’une centaine de dessins, gouaches, peintures et quelques sculptures – dont Mon Ombre après minuit –, réalisés pour l’essentiel à Paris, où l’artiste cubain résida à partir de 1955. Comme l’œuvre sculpturale, cet ensemble témoigne d’un imaginaire sensuel et flamboyant, d’une vision poétique du monde tantôt dramatique, tantôt teintée d’humour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *