Yuya Tsukahara + contact Gonzo

La Maison de la culture du Japon à Paris présente dès le 29 janvier 2020 la première exposition en France de contact Gonzo.

Pour clôturer son cycle « Transphère » – qui depuis 2016 fait la part belle à la création japonaise contemporaine – la Maison de la culture du Japon à Paris présente, du 29 janvier au 28 mars 2020, « Watching you surf on beautiful accidents », la première exposition en France de contact Gonzo, collectif d’Osaka fondé par Yuya Tsukahara dont les performances se caractérisent par la rudesse des contacts physiques et rappellent des combats de rue ou, parfois, des chorégraphies.
Créé en 2006 par Yuya Tsukahara, contact Gonzo transgresse avec insouciance les codes de la danse contemporaine, tout comme Hunter S. Thompson, pionnier du journalisme gonzo, rejetait les conventions de la presse écrite.

L’exposition « Watching you surf on beautiful accidents » reviendra sur le parcours original de ce trublion de la scène artistique japonaise à travers une sélection de vidéos et une installation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *