« Guide des jardins remarquables en Ile-de-France »

guide des jardins remarquables

Dans la même série que le Guide des Maisons des Illustres, les Éditions du patrimoine proposent un nouveau guide consacré aux plus beaux jardins d’Île-de-France labellisés « jardin remarquable ».

Qu’est-ce qu’un jardin remarquable ?

En 2004, le ministère de la Culture a créé le label « Jardin remarquable ». Il distingue des jardins et des parcs, publics ou privés, présentant un intérêt culturel, esthétique, historique ou botanique. Six critères régissent l’attribution du label : la composition, l’intégration dans le site et la qualité des abords, la présence d’éléments remarquables, l’intérêt botanique, l’intérêt historiques pour les jardins anciens et la qualité de l’entretien. Aujourd’hui, 450 parcs et jardins sont labellisés en France.

Un guide pour découvrir pour découvrir les jardins remarquables d’île-de-France

guide des jardins remarquables

Ce guide est la première publication qui rassemble ceux qui ont été labellisés en Île-de-France. Il invite à de belles promenades à travers les 40 jardins de la région, dont les plus célèbres comme le domaine national de Versailles (Yvelines) ou le jardin du Palais-Royal à Paris, mais aussi de plus méconnus comme la Vallée-aux-Loups à Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine), le musée-jardin Bourdelle d’Égreville (Seine-et-Marne), la Roseraie du Val-de-Marne à L’Haye-les-Roses, les murs à pêche de Montreuil (Seine-Saint-Denis), le jardin de l’Île-Verte de Châtenay-Malabry (Hauts de-Seine), le jardin de l’Outil de Wy-dit-Joli-Village (Val-d’Oise) ou encore le domaine de Segrez (Essonne).

Coordination et texte :

Une initiative pensée par la Drac Ile-de-France et coordonnée par Agnès Chauvin, chef du bureau de la protection et Xavière Desternes, chargée d’études documentaires, correspondante « Jardin remarquable », conservation régionale des monuments historiques.

« Jardin remarquable », histoire d’un label

Attribué depuis 2004 par le ministère de la Culture, le label « Jardin remarquable » distingue aussi bien des jardins anciens que contemporains, des jardins d’origine royale que des jardins privés ou partagés, qu’ils soient protégés ou non au titre des monuments historiques.Ce label est attribué pour une durée de cinq ans aux jardins qui répondent à plusieurs critères de sélection parmi lesquels :

  • l’intégration dans le site et les abords
  • les éléments remarquables (eau, fabriques, architectures végétales…)
  • l’intérêt botanique
  • l’intérêt historique
  • l’accueil des publics et l’entretien dans le respect de la qualité environnementale.

Le label garantit aussi un programme de manifestations culturelles de qualité, gage de découverte pour chacun d’entre nous.

Où se procurer le guide ?

Rendez-vous sur le site des Éditions du patrimoine en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *