Rituel·le·s

L’IAC Villeurbanne présente, jusqu’au 28 février 2021, l’exposition « RITUEL·LE·S », dans le cadre de la première édition de LA FABRIQUE DU NOUS.

Une exposition collective ancrée dans l’écoféminisme qui rassemble les œuvres de plusieurs artistes femmes de différentes générations – de Gina Pane à Suzanne Husky, de Lygia Pape à Sandra Lorenzi… – autour du thème, aussi vaste qu’intriguant du rituel : religieux, magique ou quotidien, de passage, de purification, d’envoûtement…

l’IAC Villeurbanne propose, jusqu’au 28 février 2021, l’exposition Rituel·le·s qui entremêle des œuvres d’artistes de renommée historique telles que Lygia Pape, Gina Pane ou Adrian Piper, issues de la collection de l’IAC et autres collections publiques, avec celles d’artistes invitées, parmi lesquelles des participantes du Laboratoire espace cerveau. En reliant ces travaux d’artistes femmes de différentes générations, Rituel·le·s souhaite penser ensemble individu et collectif et placer l’expérience commune au cœur de son action.

 Rituel.le.s trouve ses forces dans l’écoféminisme, mouvement activiste né dans les années 1980 aux États-Unis qui articule l’écologie au féminisme au sein d’actions pacifiques et créatives. L’exposition se nourrit de cet « art de la transformation de soi et du monde »  pour accorder le concept de rituel au féminin.

Polysémique et protéiforme, le rituel déploie une forte dimension performative et esthétique où la mise en scène des corps est déterminante. De nombreuses artistes femmes appréhendent justement leurs performances comme des rituels potentiels, des occasions de dessiner leur place – notre place – au sein du vivant par l’intermédiaire de gestes, d’objets, de moments de spiritualités partagées, d’incantations ou de cérémonies ; autant de voies alternatives pour relancer l’émancipation collective, encore.