Amours au Musée

Le Musée Unterlinden à Colmar, initie, pour commencer l’année 2021 sous le signe de la tendresse et de l’espoir, un nouveau parcours inédit au cœur de ses collections sur le thème de l’amour, à découvrir dès sa réouverture.

L’amour maternel, l’amour érotique, l’amour fraternel, l’amour familial, l’amour de Dieu, l’amour narcissique… autant de facettes de ce sentiment universel qui ont inspiré de nombreux artistes, de l’antiquité à nos jours. Des visages gravés dans le grès pour exprimer un lien au-delà de la mort dans l’Antiquité, à l’instinct maternel de la Vierge du Retable d’Issenheim vers le Christ nouveau-né, l’amour emmène le public sur les chemins de la mythologie, de la religion et de l’histoire.

On retrouve, entre autres, des amoureux célèbres comme Héloïse et Abélard, ceux du roman de Chateaubriand « Atala ou les amours de deux sauvages dans le désert », qui sont le sujet de gravures qui rappellent que les histoires d’amour n’ont pas toujours les fins les plus heureuses, mais continuent à nourrir nos rêves. Le cheminement se poursuit à la découverte de grands artistes qui ont décliné dans leurs créations l’amour de façon vibrante : Narcisse sculpté par Rodin, éperdu face à son propre reflet, Mathias Grünewald, Jacopo Bassano, Henri Lebert, Simone Boisecq…

Les responsables des collections du Musée ont choisi des œuvres – pièces archéologiques, objets d’art, peintures et dessins d’art ancien, moderne et contemporain – qui expriment ces amours au pluriel pour faire de 2021 une année pleine d’affection. Une manière inédite et poétique de redécouvrir le Musée Unterlinden et ses chefs-d’œuvre !