La vie dans l’espace

Le 12 septembre 2020, le Mrac inaugure le nouvel accrochage de ses collections intitulé La vie dans l’espace.

Le Mrac propose de quitter la terre pour un voyage cosmique à travers les oeuvres de sa collection. L’accrochage réunit plus de 50 artistes tels que Eduardo Arroyo, Gérard Fromanger, Véra Molnar, Guillaume Pinard, Claire Tenu, Tatiana Trouvé et bien d’autres vers une plongée dans l’imaginaire spatial.

Nourrie par ces histoires croisées, La vie dans l’espace n’est pas une exposition thématique. Elle est conçue comme un regard sur les collections du Mrac, revisitée à partir de principes d’accrochage empruntés à la recherche scientifique, au champ de la fiction. À chaque salle son principe et son autonomie visuelle, inspirés de notions comme l’habitabilité, l’architecture capsulaire, les images embarquées, les écosystèmes fermés, l’exobiologie, ou la gravité zéro. La vie dans l’espace est, au final, habitée par une grande analogie, celle qui se dessine entre le musée, imaginé pour conserver et exposer des collections d’oeuvres d’art, et les habitats spatiaux, conçus pour préserver coûte que coûte la vie dans le milieu le plus hostile qui soit, l’espace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *