Vingt-quatre heures de la vie d’une femme

Aurélie Voltz, directrice du MAMC+ depuis octobre 2017, signe cette nouvelle exposition d’œuvres de la collection qui relate la vie romancée d’une femme, le temps d’un jour et d’une nuit.

Depuis l’éveil jusqu’à l’obscurité, plus de trois cents oeuvres, entre peintures, dessins, photographies et objets de design, du 19e siècle à aujourd’hui, accompagnent le déroulement d’actions quotidiennes, d’où surgissent des moments inattendus. De Claude Viallat à Ito Josué, de Victor Brauner à Robert Filliou, de Sonia Delaunay à Jochen Gerz, «Vingtquatre heures de la vie d’une femme », titre emprunté au livre éponyme de Stefan Zweig, déconstruit les catégories esthétiques habituelles ou chronologiques pour raconter une autre
histoire de l’art, par le biais d’une fiction.

Pierre Boucher, Portrait de femme, 1908. Tirage sur papier baryté au gélatino-argentique. Collection MAMC+.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *