Vallauris, la ville atelier

Le Musée Magnelli, musée de la céramique consacre dès le début de l’été 2021 son grand temps fort d’exposition temporaire à l’effervescence de la production d’œuvres en céramique dans les années cinquante à Vallauris.

Si dès l’après-guerre, l’ancienne cité potière, après une longue période de léthargie, vit arriver plusieurs artistes formés dans des écoles des beaux-arts ou d’arts appliqués, – tel qu’André Baud, Roger Picault et Roger Capron -, c’est indéniablement l’installation en 1948 de Picasso à Vallauris (jusqu’en 1955) qui lui conféra à nouveau un très fort pouvoir d’attractivité. De très nombreux artistes y viennent alors pour s’adonner aux pratiques des arts du feu et à la maitrise de l’argile, en travaillant de concert avec les techniciens des ateliers vallauriens, dont le célèbre atelier MADOURA créé dès 1938 par Suzanne Ramié. Parmi les plus connus de ces créateurs, curieux de découvrir un nouveau matériau, citons : Matisse, Mirò, Chagall, Cocteau…. Ceux-ci furent également rejoints par leurs amis, poètes ou écrivains, tels que Éluard, Prévert, … et bien d’autres. Pendant 10 ans, Vallauris se transforma en une vraie ville atelier qui bouillonnait de rencontres, de nouvelles idées et expérimentations, d’initiatives, …  et de fêtes.