LE MUR ET L’ESPACE – Mutations de la tapisserie mondiale aux Biennales de Lausanne 1962 – 1969

La Cité internationale de la tapisserie à Aubusson s’associe à la Fondation Toms Pauli de Lausanne pour proposer une exposition internationale consacrée au « séisme » provoqué par les biennales de Lausanne dans la création textile et en tapisserie dans les années 1960.

Une trentaine d’oeuvres seront réparties dans les quatre salles du Centre culturel et artistique Jean-Lurçat d’Aubusson, ancien musée départemental de la tapisserie, dont les dimensions ont été conçues pour accueillir des présentations monumentales.
Les oeuvres murales montreront Lurçat et les peintres-cartonniers (Prassinos, Picart-le-Doux, Jullien, Tourlière) à leur apogée, ainsi que certains grands peintres tissés par les
manufactures nationales (Picasso, Matisse, Delaunay,Estève, Vieira Da Silva).
D’autres tapisseries de lisse illustreront la production européenne et américaine (Somville, Rousseau- Vermette, Yoors, Scholten). En regard, figureront certains artistes polonais qui ont
marqué les esprits et fait couler beaucoup d’encre (Abakanowicz,Owidzka, Sadley).
Les nouvelles techniques assimilées et la broderie seront également présentes (Funk, Chevaley).
La création tridimensionnelle sera mise en valeur par quelques oeuvres emblématiques (Giauque, Jobin, Abakanowicz, Daquin, Lindgren).

Cathédrale psychédélique, Arthur Jobin, tapisserie créée pour la 4e Biennale de Lausanne en 1969, tissage Claire Jobin, laine, 6 m x 3,20 m x 3,20 m. Collection Fondations Toms Pauli, Lausanne. Photo : Arthur Jobin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *