Fabien Giraud & Raphaël Siboni – INFANTIA

L’IAC invite, dès le 21 février, le duo d’artistes français Fabien Giraud (né en1980) et Raphaël Siboni (né en 1981) pour un projet à caractère monographique d’ampleur qui va investir la totalité des espaces de l’IAC.

Les espaces de l’IAC seront entièrement repensés pour l’exposition et divisés en 12 unités spatiales de taille égale. Fabien Giraud et Raphaël Siboni y présentent une combinaison de leurs modes de travail et explorent tout à la fois des questions philosophiques, métaphysiques, historiques et technologiques.
Après la première saison The Unmanned, série de 8 films qui retrace à rebours une histoire de l’informatique, les artistes travaillent depuis 2018 sur un deuxième cycle intitulé The Everted Capital qu’ils dévoileront pour la première fois en France à l’IAC. Ce nouveau projet, conçu comme une spéculation performative sur le futur de la valeur, tente de produire, à travers chacun de ses épisodes et les protocoles qu’ils déploient, une fiction alternative à celle du capital.
Infantia est l’exposition d’une naissance. Avant d’être un musée, l’IAC était une école. L’école devient un enfant. Dans le corps de l’enfant, il y a : un coucher de soleil à midi, des communistes immortels qui dorment sous une pluie de sel, la mort comme atavisme, des rois Lydiens et de l’argent. Il y a aussi : une prise d’otage de 3000 ans, une terre qui se démantèle, une nuit sans étoile, un arbre arraché, Richard Nixon, et du vide. À l’intérieur du musée-enfant, chaque chose, chaque objet, est la trace d’un échange, le reste d’une fiction de valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *