Marion Baruch, une rétrospective

Les Abattoirs de Toulouse, présentent, dans le cadre de leur cycle d’expositions autour du vêtement et du tissu : « Marion Baruch, une rétrospective », à découvrir très bientôt.

Cette rétrospective de Marion Baruch (née en 1929 à Timisoara, Roumanie ; vit à Gallarate, Italie) réunit de manière inédite en France une centaine d’œuvres historiques, ainsi qu’une installation pensée par l’artiste spécifiquement pour la nef des Abattoirs.

Après des études d’art à Bucarest, Tel-Aviv et Rome, elle se fait connaître en cousant des formes géométriques qu’elle revêt dans les rues de Milan. Ses sculptures de tissu souples et portables, qui ne font qu’un avec le corps de l’artiste, deviennent aussi bien une entrave qu’une liberté. A la recherche d’un nouveau langage, l’œuvre de Marion Baruch prend place au sein d’un mouvement d’affirmation des artistes femmes dans les années 1970 qui utilisent des formes nouvelles comme l’art corporel, tout en réinvestissant des formes artisanales et traditionnellement dévolues aux femmes comme la couture. Marion Baruch n’aura de cesse de travailler sur les liens entre l’art et la vie. Comment faire participer l’art à la vie ?