Château de Fontainebleau

Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, Fontainebleau est le seul château qui fut habité par tous les souverains français du XIIe au XIXe siècle. Une expérience inédite attend les visiteurs qui souhaitent marcher sur leurs pas.

Le château de Fontainebleau est unique en France. La complexité de son architecture et la variété de ses décors témoignent des époques et des goûts des souverains qui s’y sont succédé. Déambuler dans les galeries, admirer les fresques et les stucs de la Renaissance, emprunter l’enfilade des appartements du roi ou de la reine et découvrir la solennité de la salle du Trône sont autant d’étapes de ce voyage au cœur de l’histoire.

2021: Fontainebleau commémore le bicentenaire de la mort de Napoléon Ier

Napoléon Ier a fait renaître Fontainebleau après la Révolution. En visitant ce château qu’il a restauré, meublé et habité, investi même pourrait-on dire, on découvre tout à la fois l’homme d’État, le chef de guerre, le chef de famille et le promoteur des arts. Fontainebleau est donc une étape clé de l’épopée napoléonienne, que la date anniversaire de 2021 permet de mettre en valeur.

À l’occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon Ier (le 05 mai 1821), le château de Fontainebleau a conçu une riche programmation qui rythmera sa saison 2021. Plusieurs événements, avec notamment un grand temps fort d’exposition dès septembre 2021, viendront ponctuer cette année consacrée à la figure de Napoléon Ier et mettra en exergue son lien fort avec le château de Fontainebleau :

  • En avril 2021: un grand week-end de reconstitutions historiques où plus de 300 reconstitueurs feront revivre les Adieux de Fontainebleau, du 20 avril 1814.
  • En mai 2021 : un colloque scientifique « La Seine-et-Marne et Napoléon : intimité, pouvoirs, mémoires ».
  • Dès mai 2021 : des visites et un parcours spécifique en lien avec l’histoire de Napoléon Ier au château :

> Le musée Napoléon Ier remanié et enrichi avec les nouvelles acquisitions/donations dont certaines n’ont plus été données à voir depuis 1969.

> Un parcours « Le Fontainebleau de Napoléon » dans le circuit de visite et dans les jardins permettant d’aller à la découverte des aménagements décidés par l’Empereur.

  • En septembre 2021: l’exposition « Un Palais pour l’Empereur. Napoléon Ier à Fontainebleau », du 14 septembre 2021 au 4 janvier 2022, qui sera présentée dans la salle d’exposition temporaire du château et au fil du parcours de visite du château.

Tout au long de l’année 2021, le château de Fontainebleau vivra au rythme de la célébration du bicentenaire de la mort de Napoléon Ier et présentera d’autres temps forts comme la réouverture de la bibliothèque de l’Empereur restaurée; des concerts exceptionnels pour le centenaire des Écoles d’art américaines de Fontainebleau; la poursuite de la résidence musicale du chef d’orchestre Thomas Hengelbrock et de son Ensemble Balthasar-Neumann; la fête de la Saint-Hubert sur le thème de la vénerie impériale ou encore l’inauguration de l’escalier en Fer-à-Cheval restauré prévue en décembre 2021.

Un partenariat exceptionnel avec le Mobilier national

Le château de Fontainebleau poursuit l’enrichissement de ses collections avec l’acheminement de 400 pièces du Mobilier national, dans le cadre d’un partenariat exceptionnel. En novembre 2020, ce sont 104 pièces qui ont été transférées au château, appartenant à trois ensembles : les sièges du salon de Napoléon en 1804, les sièges de l’appartement de la reine de Hollande et enfin les sièges employés en 1810 dans le salon des aides de camp.

Parmi l’ensemble des pièces qui vont être restituées sur l’année 2021, trois pièces remarquables sont . signaler : l’imposante commode au coq de l’appartement de l’impératrice, par Jacob-Desmalter, la pendule ornée du buste d’Elisa Bonaparte-Baciocchi et la pendule-monument à la mémoire de Frédéric II de Prusse.

Une résidence artistique européenne de Thomas Hengelbrock et de l’Ensemble Balthasar Neumann

Le château de Fontainebleau a pour ambition que les arts reprennent en son sein la place qu’ils ont toujours occupée tout au long de son histoire durant les séjours de la cour, afin de renouer avec sa tradition séculaire de foyer de création artistique, sous une forme nouvelle et contemporaine.

Donner libre cours aux arts et à la création, les faire dialoguer avec la riche histoire de Fontainebleau à travers un programme artistique varié, telle est l’ambition portée par la résidence à l’année que le château a décidé de confier au chef d’orchestre allemand Thomas Hengelbrock et à l’Ensemble Balthasar Neumann. Cette résidence, qui adopte un parti pris de renommée internationale, comporte une importante dimension pédagogique. À travers le projet NEF (Nouvelle école de Fontainebleau), la résidence s’inscrit dans une dynamique d’éducation artistique et culturelle qui s’adresse à une grande diversité de publics, dans un esprit d’élargissement et de démocratisation, se traduisant notamment à travers le partenariat qui s’est noué avec l’association « Orchestre à l’Ecole ».

Cette résidence a démarré en octobre 2020 avec un premier cycle de concerts au sein du château et se poursuit en 2021.

Plus d’informations sur chateaudefontainebleau.fr 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *