Bâtisseurs chimériques

Du 19 septembre 2020 au 17 janvier 2021, le Palais idéal présente une exposition qui met en regard des photographies inédites du Palais par Robert Doisneau et les oeuvres sculptées de Simone Fattal

FITE Festival

Le Festival International des Textiles Extra ordinaires (FITE), se tiendra du 22 au 27 septembre 2020, il est coproduit par le musée Bargoin/Clermont Auvergne Métropole, l’agence HS Projets et la Ville de Clermont-Ferrand.

Wildlife

Du 19 septembre 2020 au 7 mars 2021, la Fabrique des Savoirs à Elbeuf-sur-Seine (à moins de 30 min de Rouen) présente les 100 plus belles photographies de nature du célèbre concours international Wildlife Photographer of the Year.

Secrets de beauté

Du 07 octobre 2020 au 06 février 2021, la Maison de la culture du Japon à Paris présente « Secrets de beauté. Maquillage et coiffures de l’époque Edo dans les estampes japonaises », une exposition inédite réunissant près de 200 estampes* et 60 objets permettant de mieux connaître la pratique du maquillage, de la coiffure et les canons de la beauté à l’époque Edo (1603 – 1868).

MILLÉNIALES. PEINTURES 2000-2020

Le FRAC Aquitaine présente « Milléniales. Peintures 2000-2020 », à partir du 25 septembre 2020, une exposition présentant un ensemble d’oeuvres qui, sans prétendre à l’exhaustivité, est représentatif des évolutions les plus significatives de la peinture depuis ces vingt dernières années. Les oeuvres exposées sont le fait d’artistes de toutes les générations confondues. Les millenials dont il est question ici sont les peintures exposées, toutes réalisées depuis le passage à l’an 2000.

Les Editions du Patrimoine présentent : « Guide du patrimoine en France » – 2500 monuments et sites ouverts au public. Privés ou publics, environ 2 500 monuments ou sites protégés par l’État en raison de leur intérêt historique, artistique ou architectural exceptionnel sont présentés dans ce guide unique en son genre, véritable manuel de « savoir visiter». Il s’adresse à celles et ceux qui veulent découvrir l’extraordinaire diversité du patrimoine français sous toutes ses formes, des plus modestes aux plus grandioses, des plus anciennes aux plus contemporaines.

Cité des Électriciens

La cité des Électriciens est construite par la Compagnie des mines de Bruay entre 1856 et 1861 pour loger les familles des mineurs travaillant à la fosse n°2. La Compagnie des mines a choisi de grands savants ayant fait des découvertes en matière d’électricité pour nommer les rues de la cité : Ampère, Marconi, Volta, Edison, Coulomb, Franklin, Laplace, Faraday, Branly et Gramme, d’où son nom d’usage «Cité des Électriciens».