Saison impressionniste dans les musées de la RMM

La Réunion des Musées Métropolitains de Rouen Normandie inaugure une saison impressionniste dans les différents musées de la RMM, du 11 juillet au 15 novembre.
(Expositions dans le cadre de Normandie impressionniste 2020)

Musée des Beaux-arts, Rouen
« François Depeaux, l’homme aux 600 tableaux »
Pour la 4e édition du Festival Normandie Impressionniste, le musée des Beaux-Arts de Rouen propose d’explorer la vie d’une figure centrale pour le mouvement impressionniste : le magnat du charbon François Depeaux (1853- 1920).

« La vie en couleur : Antonin Personnaz (1854-1936), photographe impressionniste » Cette exposition inédite, réalisée en partenariat avec la Société française de Photographie, constituera la toute première étude et publication consacrées à Antonin Personnaz. Elle présentera un corpus d’images restituant l’univers impressionniste de l’auteur, avec un réalisme saisissant pour le visiteur d’aujourd’hui.

« Léon-Jules Lemaitre : par les rues de Rouen » Parmi les peintres rouennais les plus représentatifs de ce qu’il est convenu d’appeler l’Ecole de Rouen figure Léon Jules Lemaître (1850-1905). Élève talentueux de l’école de dessin de sa ville, il bénéficie d’une bourse qui lui permet de poursuivre son parcours dans la capitale. En partenariat avec l’Association des Amis de l’Ecole de Rouen, le musée des Beaux-Arts se propose de réunir un ensemble représentatif des diverses périodes du peintre, provenant de collections publiques et privées, réalisant ainsi la première monographie consacrée à Léon Jules Lemaître.

Musée industriel de la Corderie Vallois, Notre-Dame –de-Bondeville
« Crinolines, tournures et paletots, la mode au temps des impressionnistes »
Cette exposition s’appuiera sur une vingtaine de pièces d’époque, essentiellement féminines, mais aussi masculines et d’enfant, ainsi que des accessoires, prêtées par une collection privée (La Dame d’atours). En regard de ces tenues historiques seront également présentés des journaux et gravures de mode (Bibliothèque patrimoniale Villon, Rouen), ainsi que des échantillons textiles (Corderie Vallois).

Muséum d’histoire naturelle, Rouen
« L’herbier secret de Giverny »
Claude Monet et Jean-Pierre Hoschede en herboristes
Cette exposition entend mettre en évidence le microcosme savant qui entoure les deux artistes. Il apparaît que Claude Monet lui-même collecta les plantes de son jardin et constitua des herbiers, témoignant ainsi d’une compréhension poussée du règne végétal, qui éclaire d’un jour nouveau la peinture.

Musée de la céramique, Rouen
« Camille Moreau-Nelaton (1840-1897) une femme céramiste au temps de impressionnistes »
Le musée de la Céramique propose dans le cadre du festival Normandie Impressionniste d’étudier une figure originale qui n’a jusqu’à présent jamais fait l’objet d’une exposition monographique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *