Par ou on ne sait pas – Simon Hantaï

Dès le 17 janvier, le Musée des Beaux-Arts de Rouen inaugure une salle qui présente des oeuvres phares de Simon Hantaï.

La salle Simon Hantaï, qui présente six toiles de l’artiste, est la première proposition issue du partenariat entre la Réunion des Musées Métropolitains et la Fondation Gandur pour l’Art. Peintes entre 1951 et 1962, les toiles rassemblées permettent de mettre en lumière l’une des plus singulières et foisonnantes aventures picturales de la seconde moitié du XXe siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *