« Jean Ginsberg, La naissance du logement moderne »

Les Editions du Patrimoine présentent la première monographie consacrée à Jean Ginsberg depuis 1987, un architecte de plus en plus étudié et reconnu dans les écoles d’architecture.

Très tôt acquis aux idées du Mouvement moderne, Jean Ginsberg (1905-1983) fait sienne cette nouvelle esthétique dès son arrivée à Paris en 1924, et la met en œuvre dès ses premières réalisations des années 1930, des immeubles de logements destinés à une bourgeoisie éclairée et moderniste. Il utilise en façade la plastique des grandes villas d’avant-garde réalisées par ses maîtres, au premier range desquels Le Corbusier, et crée à l’intérieur des typologies distributives répondant aux aspirations de jeunes urbains aisés recherchant des appartements plus petits et conçus de manière plus rationnelle pour limiter les coûts et le besoin en domesticité. Le succès est immédiat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *