Inès Blumencweig – Structures sensibles

La Maison de l’Amérique latine présente une exposition dédiée à Inès Blumencweig du 13 octobre au 7 janvier 2023

Cet automne, la Maison de l’Amérique latine lève le voile sur l’œuvre d’une artiste aussi discrète que majeure. Formée en Argentine à l’École des Arts décoratifs Fernando Faber, notamment sous la direction de l’artiste surréaliste  Juan Battle Planas, Inès  Blumencweig (née à Buenos Aires en 1930) suivit son époux, le sculpteur et peintre Mario Pucciarelli, pour s’installer en Europe dès 1961, notamment à Rome où elle vit encore, mais aussi pour un court temps au début des années 80 à Paris. Pendant toute sa vie, Inès  Blumencweig n’a cessé de construire, dans le silence, un Œuvre qui s’inscrivit d’abord largement dans le surréalisme argentin, pour se transformer par la suite en abstraction informelle.

Sous l’intitulé de Inés Blumencweig. Structures sensibles, l’exposition présentée à la Maison de l’Amérique latine est une première depuis 1980 et révèle une sélection de onze œuvres majeures de l’artiste argentine, produites entre 1961 et 1978. Elle a pour but de mettre en lumière sa contribution artistique aux mouvements de l’avant-garde italienne des années 1960 et 1970, et aux propositions plastiques du Spatialisme, de l’Arte Povera, et de l’Arte Programmata. Une des particularités de cette exposition est de donner à voir comment l’artiste à explorer la tridimensionnalité, en intègrant dans ses oeuvres des matériaux industriels comme le métal.